Les équipes de recherche préclinique d’Actelion, dirigées par le Dr Martine Clozel, qui est à l’origine de la découverte du bosentan (Tracleer®), poursuivent leur quête de nouvelles thérapeutiques dans l’HTAP. Actuellement, Actelion développe trois molécules très prometteuses dans cette pathologie : un nouvel antagoniste des récepteurs de l’endothéline avec un haut potentiel pour bloquer les effets délétères tissulaires de l’endothéline, un agoniste puissant des récepteurs de la prostaglandine I2 (ou prostacycline), aux propriétés vasodilatatrices et  une nouvelle formule d'époprostenol pour le traitement intraveineux offrant une stabilité thermique améliorée. Actelion, reconnu pour son expertise dans l’HTAP maintient ainsi, un engagement fort et pérenne dans la recherche de thérapeutiques de cette maladie rare.

Par ailleurs, grâce à ses investissements importants dans la recherche, Actelion dispose aujourd’hui d’un portefeuille comprenant 10 molécules en développement clinique et plus de vingt molécules en phase pré-clinique. 80 % de ces molécules sont destinées à traiter des maladies rares dont les besoins médicaux sont très élevés. Les domaines thérapeutiques couverts par l’innovation d’Actelion sont, en particulier, les maladies auto-immunes, les pathologies cardiovasculaires et les troubles respiratoires.