HYPERTENSION ARTÉRIELLE PULMONAIRE (1)

L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie due à l'augmentation de la pression sanguine dans les vaisseaux sanguins (artères) situés au niveau des poumons et qui transportent le sang du cœur vers les poumons.

Sa prise en charge est assurée par des équipes médicales spécialisées structurées en réseau de soins (centre national de référence et centre de compétences).

circulation

À mesure qu’elle se développe, l'HTAP réduit le flux sanguin dans les petites artères pulmonaires (qui relient le cœur aux poumons). La partie droite du cœur a de plus en plus de difficultés à envoyer le sang dans les poumons, qu'elle tente de compenser en s'hypertrophiant. Ce processus entraîne l'apparition des principaux symptômes de l'HTAP : essoufflement, oppression thoracique, gêne à l’effort et fatigue.

Les premiers symptômes de l'HTAP – tels que l'essoufflement, l'oppression thoracique et la fatigue – peuvent être légers et sont communs à de nombreuses autres maladies ou à un manque de condition physique. Étant donné que les symptômes peuvent être attribués à d’autres causes, la maladie n’est diagnostiquée, chez de nombreux patients, que lorsqu’elle a déjà dépassé un stade débutant.

Si elle n’est pas traitée, l'HTAP réduit l'espérance de vie. Le traitement vise à améliorer les symptômes, la résistance à l’effort, la survie et la qualité de vie. Jusqu’au milieu des années 90, les options thérapeutiques étaient limitées et le pronostic de l’HTAP était médiocre. Aujourd'hui, les options thérapeutiques ont amélioré les perspectives des patients concernés.

(1) Galié N et al. Guidelines for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension. The task force for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension of the European Society of Cardiology (ESC) and the European Respiratory Society (ERS), endorsed by the International Society of Heart and Lung Transplantation (ISHLT). Eur Heart J 2009;30:2493-537.