COMMENT L'HTAP PEUT-ELLE ÊTRE PRISE EN CHARGE ? (1)

Les avancées dans la compréhension de l’hypertension artérielle pulmonaire ont permis de développer des traitements spécifiques qui ont contribué à améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients souffrant de cette maladie.

Les options thérapeutiques des patients atteints d’HTAP sont de deux ordres : des traitements généraux qui ont pour objectif d’atténuer les symptômes et des thérapies ciblées issues de recherches spécifiques dans le domaine de l’HTAP.

Les traitements généraux incluent anticoagulants, diurétiques et oxygénothérapie. Les traitements étudiés spécifiquement dans le cadre de l’HTAP incluent trois grandes classes thérapeutiques : les analogues de la prostacycline (ou « prostanoïdes), les inhibiteurs de la phosphodiestérase 5 ainsi que les antagonistes des récepteurs de l’endothéline.
Dans les cas très sévères, des options chirurgicales peuvent être envisagées.

L’atrioseptostomie par voie transcutanée est une opération qui consiste à pratiquer un petit trou dans la paroi qui sépare les oreillettes (une sorte de soupape de sécurité est ainsi créée et diminue l’hyperpression dans la partie droite du cœur). La greffe cœur-poumons est la solution ultime dans les cas les plus sévères mais elle est limitée par la pénurie de dons d’organes.

Pour en savoir plus au sujet du traitement de l'HTAP, veuillez vous adresser à votre médecin

 

(1) Galié N et al. Guidelines for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension. The task force for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension of the European Society of Cardiology (ESC) and the European Respiratory Society (ERS), endorsed by the International Society of Heart and Lung Transplantation (ISHLT). Eur Heart J 2009;30:2493-537.